Les jeunes contre les stéréotypes de genre

Les jeunes contre les stéréotypes de genre

26 novembre 2021 0 Par Marylou Prévost

Le Réseau jeunes des centres sociaux et des espaces de vie sociale de l’Ain a rassemblé, du 2 au 4 novembre, des ados de tout le département à Hauteville. Cette année, ils avaient choisi pour thème les inégalités filles-garçons.

Lors de cette seconde édition, 52 jeunes âgés de 12 à 17 ans ont été accompagnés lors d’ateliers organisés par des professionnels des centres sociaux et des espaces de vie sociale. Pendant trois jours, les adolescents se sont servis de l’art pour traiter de la thématique. « Ils ont appris à prendre la parole en public, à exprimer leurs idées. Le Réseau jeunes réveille des potentiels cachés », explique Camilla Méridja, déléguée adjointe de la fédération des centres sociaux de l’Ain.

Déconstruire par le théâtre

Au centre H3S, le 4 novembre, des pancartes réalisées pendant l’atelier porte-parole présentaient des stéréotypes de genre : “les hommes ne doivent pas montrer leur faiblesse”, “les hommes conduisent mieux que les femmes”…

Des injonctions que les jeunes ont déconstruites. Tout d’abord, grâce au théâtre forum : un groupe d’adolescents joue des scènes de discrimination auxquelles les jeunes peuvent être confrontés au quotidien. Par exemple, un garçon moqué lors de son premier cours de danse classique, une jeune fille stigmatisée pour ses poils ou encore un garçon raillé car il porte du maquillage. Les spectateurs peuvent intervenir pendant la scène, s’exprimer sur ce qu’ils voient et même prendre la place des acteurs et donner leurs propres réponses. Les animateurs proposent des arguments adaptés en rejetant toute forme de violence.

Se rassembler à travers l’art, l’écriture et la danse

D’autres jeunes ont offert des textes sur les inégalités entre les hommes et les femmes préparés avec le rappeur Rimé. Jasmine, 16 ans, a pris le relais d’une intervenante absente pour présenter un cours sur les femmes dans l’art et aidé les jeunes à réaliser des caricatures sur les stéréotypes, qui ont été exposées dans la salle. Pour clore cette rencontre, deux adolescentes ont présenté une danse devant un public enthousiaste puis tous les jeunes se sont réunis pour une chorégraphie commune.


Article de Marylou Prévost

Parlez-en aussi !